Conseils aux candidats

 

1 Conseils personnels

1.1 Acceptez votre handicap

C'est plus facile à écrire qu'à faire ! Il reste pourtant vrai qu'il faut prendre du recul, oublier l'amertume de sa différence, accepter son passé. C'est une condition pour pouvoir parler clairement et simplement de son handicap lors d'un entretien. Pour vous aider, il existe des associations ou des groupes d'échange, parfois réservés aux personnes confrontées à tel ou tel handicap (souffrance psychique, SEP...).



 

1.2 Allez vers les autres

Handicap ou pas, la tentation est parfois grande de se renfermer sur soi après une perte d'emploi. Il faut pourtant, au contraire, créer les occasions de rencontres. Entamez des démarches, parlez de vos projets et de vos envies. Même si vous bénéficiez d'appui dans vos démarches de recherche d'emploi, vous êtes l'acteur principal de votre réussite. Aller vers les autres est donc indispensable... et c'est encore plus vrai si votre handicap est un frein à la communication !

1.3 Gardez une vie saine


Il faut garder une vie saine, d'abord pour soi, mais aussi pour montrer à son futur employeur que l'on peut avoir un handicap et être soucieux de sa bonne forme.
Pour cela, prenez des repas équilibrés, jouez avec vos enfants, riez, prenez l'air au maximum, allez voir vos amis à pied... Faites de l'exercice dès que vous le pouvez : transformez vos corvées de ménage ou de bricolage en exercice de musculation ou de souplesse ; garez-vous le plus loin possible et marchez, inscrivez vous dans une activité, par ex de gymnastique douce ou de tir à la sarbacane qui sont compatibles avec la majorité des handicaps ; marchez 15 mn dans votre supermarché avant de commencer vos courses... 
Ainsi, vous serez plus à l'aise lors de vos entretiens d'embauche. Vous pourrez donner des exemples que handicap peut rimer avec sens de l'effort, et vous rassurerez l'employeur, ce qui est primordial.

1.4 Maitrisez votre budget


La situation de demandeur d'emploi est délicate sur le plan financier. Les ressources baissent mais il faut pouvoir faire face aux dépenses liées aux recherches d'emploi : entretien de votre véhicule, courriers, maintien d'une tenue correcte, connexion internet... 
Il convient donc de comparer précisément vos ressources (pôle emploi, assurances perte d'emploi, invalidité etc) et vos dépenses pour conserver un budget équilibré. Surveillez vos dépenses est obligatoire, c'est l'occasion de (re)découvrir certaines astuces, le co-voiturage, la location, le troc etc.
Avec votre conjoint, il faut jouer « cartes sur tables » : combien de temps peut-on tenir financièrement, quels sacrifices est-on prêt à faire...

1.5 Rythmez votre temps



Dès votre inscription comme demandeur d'emploi, trouvez votre dynamique.
Chercher du travail demande du temps : ne vous laissez pas envahir ! Si la garde des enfants, les services rendus à droite et à gauche, les activités associatives, les loisirs... sont indispensables, ils doivent vous laisser quelques heures chaque jour pour votre « métier » de chercheur d'emploi.
Fixez vous des objectifs, écrivez-les. Relisez fréquemment votre liste de tâches et mettez-la à jour. Faites vous un emploi du temps et notez vos démarches. Faites le bilan chaque semaine, et programmez de nouvelles actions si votre rythme est en baisse.





1.6 Intéressez votre entourage


Votre conjoint, vos enfants ou amis se sentent souvent désarmés face à votre chômage. Avant tout, il faut parler. Vos proches sont souvent de bons interlocuteurs, ils vous connaissent bien, ils ne doivent pas hésiter à vous dire ce qui vous fera avancer.
Chercher un emploi oblige à une remise en question parfois difficile, les comportements peuvent changer : agressivité, provocation, abattement... Vos proches doivent veiller à ce que ces attitudes ne deviennent pas excessives.
Mais se replier sur sa seule famille ne suffit pas ou ne doit pas durer. Restez en contact avec vos anciens collègues, vos amis, parlez de vos démarches autour de vous, n'hésitez pas à dire quel type d'emploi vous recherchez, parlez simplement, c'est le meilleur moyen qu'il n'y ait pas de gêne entre vous et vos différents contacts. En suivant ce conseil, vous serez plus à l'aise lors des entretiens d'embauche.


 

Création de site internet Caen et Vire : Schuller-Graphic | Contact | Mentions légales
Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Pour plus d'informations consultez CNIL.fr.